II - 24

Ce n'est pas de cela que je voulais vous parler, ce n'est pas grand-chose, ce n'est pas juste! Ce n'est pas la mystique de l'Islam que je quête, ni même celle, devenue à la mode, des sages soufis, la vérité d’un récit et des images qu’il m’a mis en tête: je cherche la réalité des mots, la force du dire sur la lecture du monde ce n'est pas pour cela que je tenais absolument, expressément même à quitter la Russie que je trouve si belle en cette saison. Ce n'est pas si difficile de se préparer à la mort… Ce n'est qu'un jour bas dans ma cyclothymie asymétrique, rien de plus… Ce n'était pas le cas cette fois-ci, ce n’est même pas exceptionnel, il y a tellement d’enfants abandonnés chez les désintégrés que cette situation est banale ce n’est pas ça, ce n’est pas ce qu'il recherche: il est un peu déçu… Ce n’est pas ce que je voulais dire; ce n’est pas désespérant car il peut trouver son unité en lui-même, dans son accord avec lui-même, avec ses actes, avec les choses, accessoirement avec les autres, ce n’est pas important! Ne cherchez pas non plus à savoir quel est mon véritable nom, j’ai assez de connaissances en informatique pour vous faire parvenir ce mèl sous un nom et une adresse d’emprunt, ce n’est pas important, ce qui importe c’est de rester ensemble encore quelques minutes, de se regarder faute de pouvoir se toucher, de se dire sans cesse qu’on s’aime, qu’on a besoin l’un de l’autre et pourtant, pour qui ne comprend pas ce qu’ils disent, ils ne sont que deux fonctionnaires de pays frères. Ce n’est pas la mienne non plus! Ce n’est pas la première fois. Ce n’est pas la première fois qu’il est sollicité par une forme plus ou moins sophistiquée de démarchage à domicile dont, la plupart du temps, le but implicite est de faire consommer du temps payant de connexion. Ce n’est pas le cas et je ne connais pas Monsieur Yves Rivet-Fusil… Ce n’est pas le genre d’endroit où, surtout la nuit, viennent se promener les jeunes belles femmes. Ce n’est pas le sujet, ce n’est pas parce que quelqu’un a la bouche fermée qu’on ne peut pas imaginer qu’il a une dent en or… Le réseau le fait vivre surtout, parce que c’est le lieu où, bien mieux que dans un livre dont la clôture interdit la continuité, il déploie dans le temps cette vie imaginaire que tant d’autres considèrent comme vraie, ce n’est pas tout, ce n’est pas un délit, ce n’est pas un motif ordinaire, elle ne pouvait pas se tromper. Ce n’est pas un simple travail, ce n’est pas une surprise, le souci de la sécurité collective est devenu tel que mon époux en a largement tiré parti pour, avec notre consentement tacite, utiliser toutes les technologie de récupération et de traitement de l’information pour pouvoir nous mettre à nu lorsqu’il en avait le désir le besoin… Ce n’est pas vous qui l’intéressez,mais ce que, à travers vous, il peut atteindre. Ce n’est pas vraiment mon problème! Avez-vous peur de déplaire? Ce n’est qu’à Berlin, il y a un peu plus d’un mois, qu’au milieu de son flot de paroles il me dit: Tu te souviens de mes accidents de 1988? Ce n’étaient ni des hasards ni une série malencontreuse,les premiers signes pour me dire que pour survivre il me fallait songer à disparaître. Ce n’est qu’au plateau de fromages que je lui ai parlé d’Aymar Auttinguer. Ce n’est qu’avec le temps que ce souvenir, lentement revenu à ma mémoire, à recommencé à m’interroger. Ce n’est qu’en arrivant au médaillon émaillé qu’apparaissent les armoiries de la pension. Ce n’est qu’en juin 1987 que je l’ai rencontrée pour la première fois: il venait de s’évader de Roumanie, ne vivait en France que depuis un mois et elle voulait absolument me le faire connaître car, devant repartir, il craignait qu’elle ne se sente seule.  Ce n’est qu’une hypothèse Ce n’étaient pas des lettres. Ce n’était pas le plus intéressant. Ce n’était pas un hasard s'il faisait de l’informatique Ce n’était pas un hasard si nous avions baptisé ce Shamuradov "Propagande". Ce n’était pas un hasard si nous avions baptisé Shamuradov "Propagande". Ce n’était pas, à proprement parler un ami, ni un copain, un peu plus qu’une connaissance, quelqu’un qui s’était coulé dans le moule de mon contexte affectif: jeune méridional isolé , il s’ennuyait un peu, il venait ainsi boire parfois un verre à la maison, partageait quelques uns de nos repas avec des amis, sortait de temps en temps avec nous, jouait avec nos enfants, servait de compagnon à ma femme lorsque j’étais en voyage ce n’était qu’un jeu de langage, une métonymie car ce qu’il aimait en l’amour, ce n’étaient pas ses gestes mais son absolu… Ce ne fut pas très facile à cette époque-là, dans l’extraordinaire pénurie roumaine, quelques milliers de marks permettaient d’acheter un certain nombre de consciences Ce ne sera pas de refus, dit Nathalie, il semble presque amoureux de moi, s’imagine que je veux coucher avec lui. Ce ne sont cependant que des hypothèses et peut-être en as-tu d’autres? Ce ne sont pas eux qui seraient capables de traverser une rivière à la nage… Ce ne sont pas nos amis: ils détestent les Allemands.