15 février 2013

Bienvenue à Clément dans notre monde multicolore

II - 16 Bien sûr, je le savais joueur, je n’avais pas partagé tous ses jeux de lettres et de nombres sans m’en être depuis longtemps aperçu, jusqu’à ce qu’il ne me l’avoue lui-même, je l’ignorais manipulateur. Bien sûr, je t’ai dit que j’avais été victime d’une intimidation, elle n’aurait eu que peu de conséquences si je n’avais, en moi-même, porté les éléments de son chantage: entrant dans son jeu, je sentais que, d’une certaine façon, c’était le seul moyen d’assumer et de vivre les antinomies qui me fondent. Bien sûr, l’amour... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 10:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

30 janvier 2013

Bien sûr, bien sûr, bien sûr…

II - 15 Bien que plus personne ne semble s’intéresser à ce qu’il offre, un serveur portant un vaste plateau d'argent, où traînent encore quelques petits fours salés, traverse la foule avec indifférence; quelque chose comme le contour d'un tank passe derrière les fenêtres accompagné des silhouettes sombres de gardes armés, ombres indécises qui vont et viennent derrière les rideaux flottants de mousseline « Bien que sachant à quel point ce serait nécessaire, je n’aime pas parler de moi; c’est ainsi par pudeur que je ne vous ai pas... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 13:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 janvier 2013

tout en cet instant d’un temps suspendu, est déjà en place

II - 14 Bien entendu, leurs amours auraient été contrariées, bien entendu… Ne vous inquiétez pas, ne suis-je pas désormais la veuve du Général? Bien entendu, nous transmettrons cette fiche à la police de la région de Barcelone, bien entendu, nous y sommes allés bien longtemps en effet, dit Palancy, bien moins que ce que je craignais, bien plus que de notre consommation d’alcool, nous étions ivres de la puissance de l’amitié. Bien qu'il n'ait qu'une très vague idée de ce que peuvent être les passions, il s’est souvent trouvé confronté... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
17 janvier 2013

il a hésité longtemps avant d’oser une phrase anodine

II - 13 « Avez-vous des nouvelles du Général? » Oriane sourit vaguement, ne répond pas, s’éloigne, disparaît à nouveau dans la foule, « avez-vous pu ramener des brebis égarées? avez-vous songé à l’importance de la demande que vous me faites? vous serez malheureux, si je vous refuse; je suis bien embarrassée! » dit, dans son si sérieux badinage, Madame de Sénange au chevalier de Versenai « avez-vous une idée du coupable? avez-vous vu? on ne peut plus sortir de la salle, avez-vous appris quelque chose?... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 janvier 2013

autant de bornes sur le chemin

II - 12 Une autre façon de convenir d’attendre pour ne rien changer, retrouvant un certain plaisir élémentaire des sens, je me sentais mieux… autre message étrange: comment ce Gilbert Guillaneuf peut-il être au courant de mes problèmes? Ou c’est, comme il le dit lui-même un très bon cyberdétective ou quelqu’un d’entre vous lui a fait suivre mon récit avec un autre SMS de Nicolas: « Ton appart est ravagé, tire-toi, » ça a été un choc pour tout le monde. Autrefois ville d’exploitations minières, elle n’est qu’un ramassis en... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 10:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 janvier 2013

les choses au jour le jour n'ont pas leur place dans un récit

II - 11 Il aura été simultanément envoyée à plusieurs centaines de correspondants. Aurais-tu, par hasard une page parlant de ces disquettes? Ne crois-tu pas qu’on pourrait faire une liste de discussion pour s’échanger nos informations? Aussi appréhendait-elle un peu la fête qui s’annonçait, elle risquait de se retrouver seule au milieu de la joie collective, aussi avons nous décidé de consacrer tous deux cet été de nos vingt ans à un grand voyage — aussi étrange que soit mon récit, il n’est que la traduction de la réalité — aussi... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

03 janvier 2013

Aucun individu n’existe par lui-même

II - 10 Aucun individu n’existe par lui-même, aucun ne parle du chiffrage de ses images, aucun signe de vie de la journée, aucun titre, aucune date ne permettent de déterminer de quelle cérémonie il peut s’agir si l’on estime que les paysages qui l’entourent sont en rapport avec la scène, celle-ci se déroule certainement en Orient. Aucune autre fille ne présentait plus pour moi le moindre attrait aucune aux adresses possibles, aucune chance de les avoir, aucune date, aucune légende, aucun moyen d'identification précis, aucune de ces... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 10:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 décembre 2012

elle choisit un minuscule toast au caviar d’Iran

II - 9 Au moins un ruisseau, au moins, là où je suis, dans l’inaction forcée où je me trouve, ça aura l’intérêt de me désennuyer. Au mois d’août, il m’a invité là, dans le vieux manoir de famille délabré bâti au bord de la paisible rivière Eden —  au moment où il s'y attend le moins, par moments, son enfance le rattrape, le frappe en plein visage comme une gifle violente, il s'évade, sans comprendre pourquoi, s'oublie dans le passé, ses rêves le projettent dans un espace rassurant où il triomphe de tout ce qui essaie de lui... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 08:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 décembre 2012

elle commence à distinguer des ombres sous les arbres

II - 8 Au fond? Au fond de ce qui a été un jardin tropical on aperçoit un couvent aux fenêtres ouvertes où l’on entend répéter des leçons apprises: soigneusement alignées sur les côtés des marches d’entrée, des têtes coupées font un décor de balustrade… Au fond des choses… il a une vie très solitaire au fond, c’est moi qui décide et vous pouvez toujours me demander de vous supprimer de mes listes. Au fond, ce que tu nous proposes est un hypertexte dont nous n’avons pas les liens… au fond, est-ce si important au fond? Il pensait... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 décembre 2012

mon regard devait manifester un certain scepticisme

II - 7 Assis avec nous sur un tapis russe il nous faisait servir, comme c’est la coutume, par ses amis, plutôt peut être par ses débiteurs, ce qu’il considérait comme les meilleurs plats de sa région assis dans un coin de la pièce, volontairement silencieux, l’air amusé, le commissaire regarde prendre les choses en main atavisme oriental? Atteindre un milieu interlope et souterrain ?… Attendant l’heure de mon intervention, je me suis promené parmi la foule pressée à l’occidentale de l’avenue marchande… « attendez, dit... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 15:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,