05 février 2015

comme nous l’avons annoncé il y a quatre jours

II - 35   Comme le réveillon s’est prolongé, Carver s’est couché très tard. Comme le soulignait Walter Benjamin, Brecht a voulu conduire les hommes à s'étonner des raisons et des conditions dans lesquelles ils fonctionnent et il a vérifié le précepte de Kafka selon lequel une authentique parole d'écrivain doit être un piolet pour briser la mer gelée qui est en nous. Comme le temps passe, elle et Il se heurtent aux murs de leur prison doré comme des oiseaux exotiques; ils ne peuvent plus imaginer vivre l’un sans l’autre: Ta... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

24 janvier 2014

Cette histoire sa fait avec vous

II - 31 Cet endroit il y va tous les jours, il y était encore hier. Cet ensemble constitue comme une anthologie du ghazal. Cet envoi à mon lecteur du Liban à peine terminé, je reçois un nouveau courrier de Stanislas. Cet espace privé est lui-même constitué de quatre sous-espaces. Cet étranglement ayant entraîné la mort. Cet exercice d’ailleurs me pose quelques problèmes ne sachant plus maintenant à qui je m’adresse: la communauté amicale du départ s’est enrichie d’un important ensemble d’inconnus et, s’il m’arrive parfois de trahir... [Lire la suite]
07 mars 2013

Un bon titre, ça va de soi.

  II - 17 Bon, le commissaire semble gêné, il y a du nouveau sur les affaires Jonak et le fils Peirse qui pourrait être notre suspect est parti pour la France. Bon, les fêtes n’ont lieu qu’une fois par an, il se demande quand même si ça vaut bien la peine. Bon, OK, j’y vais! Bon, on y va? bon pourquoi chercher à me justifier ? Bon, résumons, plutôt de gauche ? Bonjour, Bonjour commissaire, désolé de vous déranger un week-end pareil,il y a du nouveau Bonjour elle, tu as passé une bonne nuit? Bonjour frère, mon nom est Céryx... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 11:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,