05 février 2015

comme nous l’avons annoncé il y a quatre jours

II - 35   Comme le réveillon s’est prolongé, Carver s’est couché très tard. Comme le soulignait Walter Benjamin, Brecht a voulu conduire les hommes à s'étonner des raisons et des conditions dans lesquelles ils fonctionnent et il a vérifié le précepte de Kafka selon lequel une authentique parole d'écrivain doit être un piolet pour briser la mer gelée qui est en nous. Comme le temps passe, elle et Il se heurtent aux murs de leur prison doré comme des oiseaux exotiques; ils ne peuvent plus imaginer vivre l’un sans l’autre: Ta... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

05 novembre 2014

nous n’avons que trois règles

II 33   Chaque jour des milliers de gens sont tués; quelle est la part de vérité dans tout cela? Le monde est une course d'obstacles.  Chaque matin qui passe, chaque jour qui se termine, Il lui dit de nouveaux vers tous pleins de la jouissance de l’unité et de la douleur de la séparation.  Chaque médiatisation des risques ou des alertes suscite des vocations de quelques rigolos.  Chaque minute qui passe est un don du ciel! La mort est la seule vraie pierre de touche du bonheur.  Chaque officier s’adresse à... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 13:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 janvier 2014

Cette histoire sa fait avec vous

II - 31 Cet endroit il y va tous les jours, il y était encore hier. Cet ensemble constitue comme une anthologie du ghazal. Cet envoi à mon lecteur du Liban à peine terminé, je reçois un nouveau courrier de Stanislas. Cet espace privé est lui-même constitué de quatre sous-espaces. Cet étranglement ayant entraîné la mort. Cet exercice d’ailleurs me pose quelques problèmes ne sachant plus maintenant à qui je m’adresse: la communauté amicale du départ s’est enrichie d’un important ensemble d’inconnus et, s’il m’arrive parfois de trahir... [Lire la suite]
21 janvier 2013

tout en cet instant d’un temps suspendu, est déjà en place

II - 14 Bien entendu, leurs amours auraient été contrariées, bien entendu… Ne vous inquiétez pas, ne suis-je pas désormais la veuve du Général? Bien entendu, nous transmettrons cette fiche à la police de la région de Barcelone, bien entendu, nous y sommes allés bien longtemps en effet, dit Palancy, bien moins que ce que je craignais, bien plus que de notre consommation d’alcool, nous étions ivres de la puissance de l’amitié. Bien qu'il n'ait qu'une très vague idée de ce que peuvent être les passions, il s’est souvent trouvé confronté... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
25 décembre 2012

elle commence à distinguer des ombres sous les arbres

II - 8 Au fond? Au fond de ce qui a été un jardin tropical on aperçoit un couvent aux fenêtres ouvertes où l’on entend répéter des leçons apprises: soigneusement alignées sur les côtés des marches d’entrée, des têtes coupées font un décor de balustrade… Au fond des choses… il a une vie très solitaire au fond, c’est moi qui décide et vous pouvez toujours me demander de vous supprimer de mes listes. Au fond, ce que tu nous proposes est un hypertexte dont nous n’avons pas les liens… au fond, est-ce si important au fond? Il pensait... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,